Comment choisir, poser et entretenir une hausse de ruche ?

24/05/2022

Pour l’apiculteur, la hausse d’une ruche est un peu comme le cadeau de Noël, présent sous le sapin, que l’on attend impatiemment d’ouvrir ! C’est la récompense du travail réalisé avec passion tout au long de l’année et du temps passé à prendre soin de ses colonies d’abeilles. MaMiellerie vous partage ses meilleurs conseils pour débuter sereinement votre saison apicole.

Comment choisir vos hausses ?

Placée en partie haute d’une ruche, la hausse est l’endroit où les abeilles emmagasinent leur récolte lorsque l’espace vient à manquer. Plusieurs types de hausses sont possibles, selon le modèle de ruche (Dadant, Langstroth, Warré, etc.) et le choix du matériau (plastique ou bois).

Comment choisir une hausse en fonction du modèle de ruche ?

La hausse doit être compatible avec son support, c’est-à-dire avec le corps de ruche. Le tableau ci-après vous présente les principales versions disponibles sur le marché de l’apiculture.

Matériel Dimensions (extérieures) Comptabilité
Hausse Dadant 8 ou 9 cadres 50 x 43 x 17 cm Ruche Dadant ou ruche Langstroth 10 cadres
Hausse Dadant 11 cadres 50 x 50 x 17 cm Ruche Dadant 12 cadres
Hausse Langstroth 9 cadres 51 x 42 x 24 cm Ruche Langstroth 10 cadres
Demi-hausse Langstroth 8 cadres 50 x 43 x 17 cm Ruche Langstroth 10 cadres
Hausse Voirnot 9 cadres 41 x 43 x 17 cm ou 41 x 43 x 20 cm Ruche Voirnot 10 cadres
Hausse Warré 8 cadres 35 x 35 x 21 cm Ruche Warré 8 cadres

Attention !

Plus la hausse est grande, plus son poids sera important au moment de la récolte de miel. Une hausse Dadant 9 cadres, par exemple, pèse en moyenne 13 kg une fois pleine.

Comments

No posts found

Write a review