De la récolte du miel à sa mise en pot : les 5 étapes à suivre

21/06/2022

Les beaux jours d’été sont arrivés, vos colonies d’abeilles prospèrent et vos butineuses effectuent des allers-retours incessants autour de vos ruches. Les réserves en nectar, en pollen et en miel sont abondantes et les hausses se remplissent à vue d’œil ! Pour l’apiculteur, le moment tant attendu est arrivé ! De la récolte du miel à sa mise en pot, MaMiellerie vous détaille chacune des étapes à suivre.

Étape 1 : la récupération des hausses pleines

Tout au long de la saison apicole, vos abeilles vous offriront 1 à 2 belles récoltes de miel. En cas de fabrication de miel monofloral, comme le miel d’acacia, le miel de châtaignier ou le miel de lavande, la récolte se fera dès la fin de floraison de la plante butinée.

Toutefois, pour respecter la tranquillité de vos essaims, il faut éviter le plus possible d’ouvrir vos ruches. Attention également à ne pas trop priver vos colonies d’abeilles en provisions à la veille de l’hivernage.

Selon les régions et le type de miel à récolter, la récolte des hausses peut être réalisée entre la fin du printemps et jusqu’au mois de septembre. Il convient de vérifier au préalable que les cadres de miel soient bien operculés, c’est signe que le miel est suffisamment mûr pour permettre sa conservation. En effet, avec un taux d’humidité inférieur à 18 %, le miel ne fermentera pas.

La récolte des hausses sans chasse-abeilles

Avec cette méthode, les hausses sont toutes récoltées en une seule visite, par une journée ensoleillée et sans vent, de préférence tôt le matin avant la frénésie des butineuses.

 

 

Comments

No posts found

Write a review