Désoperculation

La désoperculation est une des étapes les plus importantes dans la récolte du miel, mais aussi une des plus délicates. Il s’agit de retirer la fine couche de cire déposée par les abeilles sur les alvéoles afin de libérer le miel qui se trouve à l’intérieur. À l’heure de désoperculer le miel, l’apiculteur doit faire preuve de précaution et de minutie, car c’est une étape qui a une influence directe sur la quantité et la qualité du nectar récolté.

Se préparer à désoperculer le miel

La récolte du miel est un travail composé de plusieurs étapes. Au début du printemps, l’apiculteur a déposé des rayons de miel vides dans ses ruches pour que les abeilles puissent les remplir après avoir butiné. Quelques semaines plus tard, il est temps de les récolter et de les rapporter à la miellerie en vue de les désoperculer. Pour se faire, il faut être parfaitement préparé.

Dans un premier temps, il convient d’éloigner ou de retirer les abeilles qui se trouvent dans les boîtes contenant les cadres, les hausses où est stocké le miel. Pour y parvenir en toute sécurité, la tenue de protection est absolument nécessaire. L’apiculteur peut également s’équiper d’un chasse-abeille, d’un souffleur ou encore d’un petit balai.

Une fois que les cadres ont étés extraits des ruches, ils doivent être acheminés vers la miellerie puis être entreposés dans une pièce où le taux d’humidité idéal est respecté, en attendant d’être désoperculés.

L’extraction du miel

L’heure est venue de désoperculer le miel. Certains se muniront d’un peigne spécifique, d’autres d’un couteau à désoperculer alors que les apiculteurs professionnels sont équipés d’une machine automatisée. Quelle que soit la technique, l’objectif reste le même : gratter délicatement l’opercule de cire afin de pouvoir récolter le miel contenu dans les alvéoles. La délicatesse est de rigueur lors de cette étape minutieuse, car ces mêmes rayons seront de nouveau déposés dans les hausses afin que les abeilles puissent procéder à la récolte suivante.

Afin de pouvoir récupérer le miel des alvéoles maintenant libérées de leurs opercules, l’apiculteur place les cadres dans un extracteur, sorte de centrifugeuse qui permet d’éjecter le miel contre les parois grâce à ses rotations rapides.

La cire des opercules est elle aussi récupérée puis vendue ou transformée en crème ou bougies.

Le matériel nécessaire

En fonction du nombre de ruches, mais aussi du modèle de ces dernières, le matériel utilisé ne sera pas le même. Cela signifie que chaque miellerie et rucher sera équipé différemment. Voici tout de même une liste du matériel nécessaire à l’heure de désoperculer le miel.

Le couteau ou la herse à désoperculer

Pour retirer la pellicule de cire qui scelle le miel dans les alvéoles, l’apiculteur utilise un couteau à désoperculer ou une herse, un accessoire plus pratique et rapide.

Le bac à désoperculer

Une fois que le miel est libéré, il ne faut pas en perdre une goutte. C’est pourquoi les cadres sont déposés dans des bacs à désoperculer afin de récupérer facilement le miel et la cire qui s’écoulent au fond. Simple ou double, en plastique ou en inox, sur roulettes ou fixes, il en existe de nombreux modèles.

La machine à désoperculer

Destinée aux professionnels qui produisent une grande quantité de miel, la machine à désoperculer récolte le miel et la cire d’opercule qui tombent des cadres.

In stock
490 
In stock
708 
In stock
714 
In stock
759 
In stock
1176 
In stock
1380 
In stock
1429 
In stock
1429 
In stock
1639 
In stock
1720 
In stock
1749 
In stock
1950 
In stock
2042 
In stock
2400 
In stock
2490 
In stock
3289 
Show another 20 products
Product filters
Corps ou Hausse ?
En direct de chez le producteur ?
Energie
Fabriqué en France ?
Lieu d'utilisation
Matière
Pays de fabrication
Prix

 – 

  • 4.9
  • 3814.32
Taille
En stock
Forme
Marque
Marchand
Idéal pour qui ?