Hausses et haussettes de ruche

La hausse de ruche est un élément clé dans la production de miel, car elle contient les cadres qui seront prélevés pour la récolte. C’est un étage complémentaire qui sert de magasin à miel. Il est équipé de cadres vides, contenant ou non de la cire gaufrée et vient se superposer au corps de ruche pour permettre aux abeilles d’entreposer le surplus de miel qui sera ensuite récolté.

Pose des hausses et haussettes

La pose des hausses se déroule lorsque l’apiculteur juge que c’est le moment opportun, en observant les signes de miellées et en fonction de la météo, de la flore environnante et de la race des abeilles butineuses. Cette opération s’effectue en général au printemps. La hausse est séparée du corps par une grille à reine qui a pour but d’empêcher la reine de monter pondre.

Par la suite et dans le cas d’une miellée intense et abondante, une seconde voire une troisième hausse pourra être installée par l’apiculteur selon la conduite de ses ruches pour stimuler la récolte. Il existe plusieurs formats de hausses et chaque type de ruche induit le choix d’un matériel spécifique.

La hausse Dadant

Une hausse Dadant est, comme son nom l’indique, l’étage supplémentaire qui va venir s’adapter sur une ruche Dadant. Une des spécificités des hausses Dadant est qu’elles sont moins hautes que le corps de ruche. La hauteur standard d’une hausse ruche Dadant est de 17 cm. Une autre particularité importante est qu’elles contiennent systématiquement un ou deux cadres en moins par rapport au corps de ruche. Par exemple, une hausse de ruche Dadant 10 cadres va accueillir 9 ou 8 cadres. Une hausse ruche Dadant 12 cadres embarquera quant à elle en général 11 cadres. Cette configuration permet aux abeilles butineuses d’agrandir les cellules afin de stocker plus de miel.

À l’intérieur d’une hausse Dadant, les cadres mesurent 42 cm x 13,5 cm, ce qui représente la moitié de la hauteur des cadres de corps. Comme pour les ruches, on trouve des hausses Dadant dans différents matériaux, les plus courantes sont en bois ou en plastique.

La hausse Langstroth

La ruche Langstroth utilise une conception dite « divisible ». Une hausse ruche Langstroth est donc identique au corps de ruche. Il existe une multitude de formats de ruche Langstroth, mais la plus courante reste la Langstroth à 10 cadres. En général, deux hausses forment le corps et contiennent chacune 10 cadres avec la cire gaufrée. Une hausse supplémentaire, contenant également le même nombre de cadres, va venir se superposer en temps et en heure pour la production de miel.

En fonction du format de la ruche, la hausse Langstroth devra donc être choisie en conséquence.

La haussette

Une haussette va venir s’adapter sur une ruchette et tenir le même rôle qu’une hausse de ruche. C’est l’étage complémentaire qui va servir de magasin à miel, en plus des réserves contenues dans le corps. Une haussette, tout comme une hausse, doit donc être installée au-dessus du corps de ruche lorsque les signes d’une bonne miellée se font sentir, en règle générale au printemps.

En fonction du modèle de ruchette, il existe des haussettes adaptées. Pour prendre un exemple courant, dans le cas d’une ruchette Dadant 6 cadres, une haussette 5 cadres Dadant viendra compléter sa structure. Des haussettes sont disponibles dans différents matériaux comme le bois, le plastique ou encore le polystyrène et le carton.

Notre sélection de hausses et haussettes

Notre site propose une sélection variée de hausses et haussettes pour les types de ruches et ruchettes les plus courantes. Dadant, Langstroth, en bois, en plastique, vous trouverez le nécessaire pour optimiser votre production de miel.

In stock
1945 
In stock
1945 
In stock
2165 
In stock
2300 
In stock
2396 
In stock
2518 
In stock
2622 
In stock
2628 
In stock
2628 
In stock
4794 
In stock
5628 
Show another 4 products
Product filters
Corps ou Hausse ?
Fabriqué en France ?
Lieu d'utilisation
Matière
Modèle de ruche
Montage
Pays de fabrication
Prix

 – 

  • 15.35
  • 63.48
En stock
Marque
Marchand
Idéal pour qui ?
Crémaillère