La machine à désoperculer

Dans la liste des accessoires nécessaires au bon fonctionnement de la miellerie se trouve la machine à désoperculer. Cet outil automatisé sert à retirer la couche de cire qui retient le miel dans les alvéoles des cadres et permet de rendre le travail de l’apiculteur plus agréable, mais surtout d’accélérer la cadence d’extraction du précieux nectar.

Qu’est-ce que la désoperculation ?

Au début du printemps, l’apiculteur dépose des cadres ou rayons de miel vides dans les ruches. Après avoir butiné, les abeilles viennent remplir les alvéoles avec leur délicieux nectar. Une fois que ce miel arrive à maturation, elles recouvrent les petits trous d’une couche de cire afin de préserver et de protéger le miel de la fermentation. C’est le signal qui annonce l’heure de la récolte. À ce stade, il est temps de récupérer les cadres et de les acheminer jusqu’à la miellerie. Une des premières étapes de la récolte est la désoperculation, qui consiste à retirer à l’aide d’un couteau, d’une machine à désoperculer ou d’un petit appareil électrique à main, les fines couches de cire pour que le miel soit libéré des alvéoles. Il est récupéré pour être ensuite conditionné. La cire quant à elle est transformée en bougie, en crème ou bien vendue telle quelle.

La désoperculation est une opération délicate qui demande de la précision pour ne pas abîmer les rayons qui seront à nouveau déposés dans les ruches et serviront à la prochaine récolte.

Pourquoi utiliser la machine à désoperculer ?

Lorsque le nombre de ruches est restreint, un couteau à désoperculer, une herse ou un rouleau suffit. Dans le cas des grandes colonies, l’apiculteur qui produit une grande quantité de miel à des fins commerciales peut choisir d’investir dans une machine à désoperculer. Contrairement au couteau ou à la herse, cette dernière facilite le travail de l’apiculteur et permet d’accélérer la cadence d’extraction de la cire. Grâce à la machine, la désoperculation prend moins de temps : certains modèles automatiques sont capables de retirer les couches de cire de plus de 600 cadres par heure.

Les différents types de machines à désoperculer

La machine manuelle

C’est un modèle simple et efficace qui permet aux apiculteurs de trouver un compromis entre le couteau à désoperculer et la machine électrique. Cette machine n’utilise pas d’électricité et il suffit de placer les cadres à la verticale sur les supports pour que le système désopercule les alvéoles. La machine manuelle affiche un tarif intéressant et permet d’augmenter la cadence d’extraction.

La machine semi-automatique

Celle-ci est idéale pour les apiculteurs professionnels qui ne souhaitent pas investir dans une grande machine complètement automatique. La semi-automatique est plus légère et plus économique, mais garde les caractéristiques de solidité et de fiabilités des grandes. Elle est équipée de couteaux dentelés et permet une désoperculation rapide grâce à la descente motorisée des cadres.

La machine à désoperculer professionnelle

Rapide, solide et entièrement automatisé, c’est la version utilisée par les professionnels qui produisent une grande quantité de miel. Les cadres sont chargés sur les rails prévus à cet effet et circulent jusqu’à la zone de désoperculation grâce à un système de chaînes. Des couteaux dentelés et chauffés retirent ensuite la cire des alvéoles.

Product filters
Energie
Lieu d'utilisation
Pays de fabrication
Prix

 – 

  • 1375
  • 3814.32
En stock
Marque
Marchand
Idéal pour qui ?