Matériel pour apiculteur débutant : équipements et budget

04/05/2022

Tout le monde peut devenir apiculteur, alors pourquoi pas vous ? L’apiculture n’est pas réservée aux professionnels. D’ailleurs, 92 % des apiculteurs disposent de moins de 50 ruches (1). Bien entendu, cette décision n’est pas à prendre à la légère, car vous vous engagez à prendre soin de toute une colonie d’abeilles. Toutefois, en réunissant ces 2 ingrédients : quelques équipements et une bonne dose de passion, vous y parviendrez ! Pour le matériel pour apiculteur débutant, Ma Miellerie est là. Le reste suivra sans nul doute.

Pourquoi faire de l’apiculture aujourd’hui ?

Vous vous en apercevez vite, mais la pratique de l’apiculture n’est pas une simple « branche de l’agriculture qui consiste en l’élevage d’abeilles à miel pour exploiter les produits de la ruche » (dixit Wikipédia). Dans les faits, elle représente bien plus !

Elle rassemble une communauté de passionnés de la nature et de la biodiversité. Les apiculteurs proviennent de tous milieux. Chacun progresse à son rythme, selon ses objectifs (métier ou hobby). Toutefois, force est de constater que tous sont animés par un même désir : celui de préserver l’incroyable vie des abeilles. Le rôle de ces travailleuses de l’ombre est souvent sous-estimé, et pourtant près de 84 % des plantes en Europe ont besoin de leur pollinisation (2) pour exister !

Pourquoi faire de l'apiculture ?

Si vous hésitez toujours à devenir apiculteur, ces quelques bonnes raisons suffiront peut-être à vous convaincre :

  1. Pour enrayer l’augmentation des importations de miel. Entre 2010 et 2020, les volumes de miel importés en France ont augmenté de 36 % (3) ;
  2. Pour créer un lien unique avec les abeilles. Votre mission ? En prendre soin, les nourrir, développer le cheptel, voire réaliser votre propre élevage de reines ;
  3. Pour faire un geste en faveur de l’environnement, en aidant les butineuses à assurer la pollinisation des fleurs et des plantes mellifères ;
  4. Pour produire du miel de qualité (le vôtre), mais aussi des autres produits de la ruche (propolis, gelée royale, pollen, pain d’épices, hydromel, bonbons, etc.) ;
  5. Pour bénéficier des vertus thérapeutiques du miel et de ses produits dérivés ;
  6. Pour confectionner des bougies, en réutilisant la cire d’abeille ;
  7. Pour devenir apiculteur professionnel (ou apicultrice professionnelle), et vivre de votre activité apicole.

 

Comments

No posts found

Write a review